Études et handicap : moi aussi !

De plus en plus de jeunes en situation de handicap poursuivent leurs études post bac et c’est tant mieux.

En effet, le nombre d’étudiants en situation de handicap a plus que doublé depuis 10 ans. Les établissements sont aujourd’hui davantage organisés pour recevoir les étudiants en situation de handicap et pour s’adapter à leurs besoins particuliers.

  • Accessibilité des locaux
  • Aménagements des études
  • Accueil spécifique…

Les établissements ont, aujourd’hui, tout prévu pour accueillir les jeunes en situation de handicap et pour les aider à poursuivre leurs études.

12 052 étudiants handicapés au sein de l’enseignement supérieur. Les jeunes en situation de handicap sont aujourd’hui encouragés à rejoindre les bancs de l’enseignement supérieur pour leur permettre une meilleure intégration professionnelle.

Obtenir mon diplôme, j’en suis capable !

L’autocensure a souvent été la règle pour les jeunes en situation de handicap : "le parcours du combattant". L’accès à l’enseignement supérieur est un droit pour les jeunes et c’est à l’établissement de mettre en œuvre les bons outils pour accueillir l’ensemble des étudiants. Les formations doivent toutes être accessibles et le handicap doit être pris en compte.

Aujourd’hui, les entreprises mettent au cœur de leur recrutement, les compétences et le talent de chacun. La différence est une force reconnue dans l’organisation et les entreprises mettent en place de nombreuses actions pour l’intégration des personnes en situation de handicap. Les compétences avant tout ! La formation est le tremplin indispensable à l’intégration professionnelle et les entreprises ouvrent leurs portes aux jeunes en situation de handicap qui poursuivent leurs études : Alors n’hésitez plus !

Des établissements engagés

"Dans le contexte de responsabilités élargies des Universités, la mise en place d'une politique inclusive en matière de handicap s'intègre dans les ambitions d'une Université française qui souhaite offrir une égalité des chances à tous les étudiants ainsi qu'une égalité de traitement à tous ses personnels" affirme la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. 

L’enseignement public et privé, Écoles et Universités s’engagent aujourd’hui à faire de la formation un droit pour tous. Dès 2008, les ministères s’associent à la CPU (Conférence des Présidents d’Universités) et à la CGE (Conférence des Grandes Écoles) et prennent des engagements à travers la signature des chartes « Université Handicap » ou « Conférence des Grandes Écoles/ Handicap », afin de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap par l’accès à la formation.

Des engagements en 4 axes :

  • La consolidation des dispositifs d'accueil et le développement des processus d'accompagnement des étudiants handicapés, du cursus vers l'insertion professionnelle ;
  • Le développement des politiques RH à l'égard des personnes handicapées ;
  • L’accroissement de la cohérence et de la lisibilité des formations et des recherches dans le domaine du handicap ;
  • Le développement de l'accessibilité des services offerts par les établissements.

Retrouvez les chartes de l’enseignement supérieur :

Le saviez-vous ? Les entreprises du numérique s’engagent aussi à favoriser la formation des jeunes en situation de handicap. C’est dans ce cadre qu’elles ont créé le site Handi-numérique, pour faire connaître à tous les opportunités d’emploi du secteur afin de favoriser le recrutement des personnes handicapées au sein de leur organisation.